Tag: Combi seminar

Du modèle d'Ising sur les cartes à l'énumération de certaines classes de graphes planaires

-- Clément Requilé

https://bbb.lri.fr/playback/presentation/2.0/playback.html?meetingId=39bbfe5742a821b16c1d6669a8ef00da2d072c73-1608209247910

Un graphe est étiqueté quand son ensemble de sommets est {1,...,n}, et planaire s'il admet un plongement sur la sphère. Une carte (planaire) est définie comme un plongement particulier. Dans ce contexte, le modèle d'Ising ...

Combinatorics of the dP3 Quiver

-- Helen Jenne (Univ. Tours)

https://bbb.lri.fr/playback/presentation/2.0/playback.html?meetingId=39bbfe5742a821b16c1d6669a8ef00da2d072c73-1607504566916

For the past several years, Tri Lai, Gregg Musiker, and others have studied the quiver associated to the del Pezzo 3 surface and its associated cluster algebra, with the goal of providing combinatorial interpretations for toric cluster variables ...

Counting linear regions for neural networks verification

-- Guillaume Charpiat & Julien Girard-Satabin (Université Paris-Saclay)

https://bbb.lri.fr/playback/presentation/2.0/playback.html?meetingId=39bbfe5742a821b16c1d6669a8ef00da2d072c73-1606295770581

Neural networks are becoming an increasingly popular class of programs. However, their relative lack of safety presents an obstacle to their wide acceptance yet to be tackled. To approximate complex behaviours, neural networks rely on piece-wise linear activation ...

Énumération de cartes bicolorées au bord exotique

-- Ariane Carrance (Université Paris-Saclay)

Les cartes bicolorées peuvent être vues comme un cas particulier du modèle d'Ising. Ainsi, dans le cas d'une condition au bord monochromatique par exemple, très habituelle pour le modèle d'Ising, leur énumération est bien connue. Cependant, elles apparaissent aussi dans certains modèles de cartes aléatoires, avec des ...

Corrélations discrètes d’ordre 2 de certaines suites automatiques

-- Irène Marcovici (Université de Lorraine)

Résumé : Une suite k-automatique est une suite qui peut être calculée par un automate fini de la manière suivante : le n-ième terme de la suite est fonction de l'état atteint par l’automate après lecture de la représentation de l'entier n en base k. Ces suites peuvent également ...

The birth of the strong components

-- Sergey Dovgal (LIPN, Université Paris 13)

In this talk, I am going to discuss an upcoming paper with Élie de Panafieu, Dimbinaina Ralaivaosaona, Vonjy Rasendrahasina and Stephan Wagner about the asymptotics around the critical window of the phase transition in directed graphs. Although the width of the transition window has been already established in 2009 by ...

Periodic Pólya urns and asymptotics of Young tableaux

-- Michael Wallner (LaBRI, Université de Bordeaux)

Pólya urns are urns where at each unit of time a ball is drawn uniformly at random and is replaced by some other balls according to its colour. We introduce a more general model: The replacement rule depends on the colour of the drawn ball AND the value of the ...

Polygon contact representations

-- Hendrik Schrezenmaier (TU Berlin)

En ligne

In a contact representation of a planar graph, the vertices of the graph are represented by objects in the plane with disjoint interiors and the edges correspond to touchings of these objects. The combinatorics of contact representations of planar triangulations with homothetic triangles are known to be described ...

Structures algébriques sur les partitions non croisées

-- Loïc Foissy (Université du Littoral)

En ligne

La théorie des probabilités libres utilise la combinatoire des partitions non croisées pour établir par exemple des relations entre la famille des moments et la famille des cumulants libres associée à une variable aléatoire. Nous allons décrire les opérations algébriques sous-jacentes (compositions, produits et coproduits) structurant ces relations ...

Taux de croissance des monoïdes de tresses à nombre arbitraire de générateurs

-- Vincent Jugé (LIGM, Université Paris Est - Marne-la-Vallée)

En ligne

Soit M un monoïde, muni d'une famille génératrice finie. La question de la croissance du monoïde est la suivante : pour un entier k fixé, combien d'éléments du monoïde peut-on écrire comme produit de k générateurs ? En pratique, si on note m_k cette quantité, la suite m_k ...

« Page 2 / 10 »