Combinatoire

L'intérêt principal de cette activité est l'étude des relations entre les structures algébriques et les algorithmes. Les chercheurs s'attachent particulirement aux sujets suivants:

Plus précisément, les projets de recherches relèvent de la combinatoire algébrique, sont à l'interface de la combinatoire énumérative et concernent l'analyse d'algorithmes d'un point de vue des calculs symboliques et algébriques ou de calcul algébriques. Les objectifs sont doubles: d'abord, grâce à une généralisation masive de la notion de série génératrice nous espérons proposer un canevas théorique permettant l'étude du comportement fin de nombreux et différents algorithmes et ensuite et de manière réciproque l'étude des même algorithmes ouvre de nouvelles pistes pour la découverte d'objets ou d'identités algébriques d'intérêt. Ces identités ont plusieurs applications en mathématiques, en particulier dans la théorie des représentations mais aussi en physique (principalement en physique statistique).

Les recherches reposent largement sur l'expérimentation par ordinateur, il s'en suit une part importante de développement via le projet logiciel Sage-Combinat.

Cependant, le niveau de sophistication, la souplesse et la qualité des outils de calcul requis atteint un point où à grande échelle le développement collaboratif est essentiel. La conception et le développement collaboratif d'un tel logiciel soulève la recherche de qualité. Les défis sont tant du domaine de l'informatique qu'autour de la modélisation mathématique et de la gestion d'un grande hiérarchie de (orientée objet) classes, etc.

Ces questions spécifiques posent aussi de manière plus générale des questions combinatoires. Il est alors envisager un travail sur la combinatoire enumérative, les automates cellulaires en particulier les arbres.

Cet axe nourrit des collaborations régulières en France mais aussi avec l'Allemagne, l'Amérique du nord et l'Inde.

(Reported to unkwown date) Programming computing media

-- Frédéric Gruau (LRI)

summary: We consider computing media consisting of billions of small identical Processing Elements (PE) communicating locally in space, and with an homogeneous and isotropic distribution. Computing media can scale arbitrary in size. Thus, they represent parallel architectures whose power can grow without limit. However, programming computing media is difficult.

In ...


Corrélations discrètes d’ordre 2 de certaines suites automatiques

-- Irène Marcovici (Université de Lorraine)

Résumé : Une suite k-automatique est une suite qui peut être calculée par un automate fini de la manière suivante : le n-ième terme de la suite est fonction de l'état atteint par l’automate après lecture de la représentation de l'entier n en base k. Ces suites peuvent également ...

The birth of the strong components

-- Sergey Dovgal (LIPN, Université Paris 13)

In this talk, I am going to discuss an upcoming paper with Élie de Panafieu, Dimbinaina Ralaivaosaona, Vonjy Rasendrahasina and Stephan Wagner about the asymptotics around the critical window of the phase transition in directed graphs. Although the width of the transition window has been already established in 2009 by ...

Periodic Pólya urns and asymptotics of Young tableaux

-- Michael Wallner (LaBRI, Université de Bordeaux)

Pólya urns are urns where at each unit of time a ball is drawn uniformly at random and is replaced by some other balls according to its colour. We introduce a more general model: The replacement rule depends on the colour of the drawn ball AND the value of the ...

See all

Translations: en