Category: seminars

(Reported to unkwown date) The Bron-Kerbosch algorithm with vertex ordering is output sensitive.

-- George Manoussakis (University of Versailles)

summary: The Bron-Kerbosch algorithm is a well known maximal clique enumeration algorithm. So far it was unknown whether it was output sensitive or not. In this paper we partially answer this question by proving that the Bron-Kerbosch Algorithm with vertex ordering, first introduced and studied by Eppstein, Löffler and Strash ...

(Reported to unkwown date) Programming computing media

-- Frédéric Gruau (LRI)

summary: We consider computing media consisting of billions of small identical Processing Elements (PE) communicating locally in space, and with an homogeneous and isotropic distribution. Computing media can scale arbitrary in size. Thus, they represent parallel architectures whose power can grow without limit. However, programming computing media is difficult.

In ...

Crossing Numbers of K_n for Geometric and Topological Drawings

-- Oswin Aichholzer (TU Graz)

In the area of crossing numbers we ask for minimizing the number of edge intersections in a drawing of a graph. There is a rich variety of crossing number problems: Which graphs do we consider, what exactly is a drawing of a graph and on which surface is it drawn ...

Expérimentations sur les séries génératrices des groupes des tresses

-- Jean Fromentin (Université du Littoral)

Dans cet exposé, je présenterai de nouveaux outils algorithmiques pour étudier les séries génératrices sphériques et géodésiques des groupes des tresses relativement aux générateurs d'Artin ou de Birman-Ko-Lee. Je finirai par une présentation des résultats obtenus et par la formulation de conjectures pour les groupes des tresses à 3 ...

Séminaire ouvert

-- Toute l'équipe (LIX, GALAC et IRIF)

Lors d'un séminaire ouvert, le thème n'est pas décidé à l'avance. Tous les membres du séminaires sont invités à participer et peuvent proposer le jour même des interventions plus ou moins longues, des démos ou des questions ouvertes au reste de l'équipe.

Du modèle d'Ising sur les cartes à l'énumération de certaines classes de graphes planaires

-- Clément Requilé

https://bbb.lri.fr/playback/presentation/2.0/playback.html?meetingId=39bbfe5742a821b16c1d6669a8ef00da2d072c73-1608209247910

Un graphe est étiqueté quand son ensemble de sommets est {1,...,n}, et planaire s'il admet un plongement sur la sphère. Une carte (planaire) est définie comme un plongement particulier. Dans ce contexte, le modèle d'Ising ...

Combinatorics of the dP3 Quiver

-- Helen Jenne (Univ. Tours)

https://bbb.lri.fr/playback/presentation/2.0/playback.html?meetingId=39bbfe5742a821b16c1d6669a8ef00da2d072c73-1607504566916

For the past several years, Tri Lai, Gregg Musiker, and others have studied the quiver associated to the del Pezzo 3 surface and its associated cluster algebra, with the goal of providing combinatorial interpretations for toric cluster variables ...

Counting linear regions for neural networks verification

-- Guillaume Charpiat & Julien Girard-Satabin (Université Paris-Saclay)

https://bbb.lri.fr/playback/presentation/2.0/playback.html?meetingId=39bbfe5742a821b16c1d6669a8ef00da2d072c73-1606295770581

Neural networks are becoming an increasingly popular class of programs. However, their relative lack of safety presents an obstacle to their wide acceptance yet to be tackled. To approximate complex behaviours, neural networks rely on piece-wise linear activation ...

Énumération de cartes bicolorées au bord exotique

-- Ariane Carrance (Université Paris-Saclay)

Les cartes bicolorées peuvent être vues comme un cas particulier du modèle d'Ising. Ainsi, dans le cas d'une condition au bord monochromatique par exemple, très habituelle pour le modèle d'Ising, leur énumération est bien connue. Cependant, elles apparaissent aussi dans certains modèles de cartes aléatoires, avec des ...

Corrélations discrètes d’ordre 2 de certaines suites automatiques

-- Irène Marcovici (Université de Lorraine)

Résumé : Une suite k-automatique est une suite qui peut être calculée par un automate fini de la manière suivante : le n-ième terme de la suite est fonction de l'état atteint par l’automate après lecture de la représentation de l'entier n en base k. Ces suites peuvent également ...

Page 1 / 15 »